Le maire de St Avold au tribunal pour discrimination syndicale

En février 2012, quatre employés municipaux ont participé à la création d’une section du syndicat CGT à la mairie de Saint-Avold. Depuis, nos camarades sont victimes d’intimidations, de menaces ou encore de mutations forcées.
C’est le cas par exemple d’un camarade ( agent de surveillance de la voie publique)  de 31 ans est désormais en arrêt maladie, avec une procédure de révocation en cours.Il fait partie des membres fondateurs de cette section CGT.

La municipalité s’est rendue coupable de discrimination syndicale : « Le maire n’a jamais voulu recevoir notre organisation syndicale. On a souvent été heurté à des refus implicites ou explicites de la mairie par rapport à notre organisation. »
Aucun droit n’a pu être accordés au syndicats CGT communaux. Mais miracle, juste quelques jours avant l’audience du 17 juin l’union local  CGT à reçu un courrier pour nous informé qu’un local pour le syndicat CGT communaux sera attribués à la maison des associations.

Affaire à suivre à la rentrée puisque reporté pour des causes ……….à la rentrée

 

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire