Le 16 octobre 2014, la mobilisation s’impose à Metz et partout en France !

Le pacte de responsabilité poursuit la détérioration

Le gouvernement reste sourd aux revendications des salariés, mais par contre entend bien, de son oreille droite, la complainte du patronat !

Le 16 octobre, dans le cadre de la journée d’action interprofessionnelle appelée par la CGT, l’intervention des salariés s’impose !
Salaires, pouvoir d’achat, service public, emplois, protection sociale, retraite, conditions de travail… d’autres solutions sont possibles !

Le Pacte antisocial met notre  Sécurité Sociale en danger !

La boîte de Pandore est ouverte : ce sont nos impôts qui vont financer la Sécurité Sociale en compensation des mesures du Pacte Hollande/MEDEF.

C’est tout le système de financement de la protection sociale qui est menacé.
Les assurés sociaux sont les premières victimes de ce Pacte qui aura des incidences immédiates sur le service rendu et sur la réduction des dépenses pour les hôpitaux et les frais de santé.

Pour enrichir les actionnaires

Le discours et la méthode sont bien rodés : la Sécurité Sociale « serait malade » de ses dépenses ; les cotisations sociales et les impôts des entreprises sont devenus des « charges insupportables » !
Alors qu’elles suppriment massivement des emplois, les plus grandes entreprises du CAC 40 se voient inlassablement exonérées de cotisations sociales pour plusieurs milliards d’euros au fil des ans.
Les dépenses de santé permettent d’augmenter l’espérance de vie en bonne santé
et jouent un rôle moteur pour notre économie en participant à plus de 10% au PIB. Le déficit de la branche Maladie ne représente en fait que 0,3% du PIB en 2013 !

TOUS DANS L’ACTION, EN GRÈVE ET EN MANIFESTATION le 16 OCTOBRE 2014,
à l’occasion du débat sur le PLFSS de notre Sécurité Sociale !

La Sécurité Sociale, c’est la santé, c’est une richesse !

*  Pour l’augmentation des salaires,
* Pour la reconnaissance des qualifications,

Tract 01 / Juillet 2014 – Ne pas jeter sur la voie publique.
La force de travail en bonne santé profite donc aux entreprises en contribuant à la création de richesse.
Dans le cadre du Projet de Loi de financement rectificative intégrant les économies de gestion exigées par le Pacte, ce sont 16 000 postes qui seront supprimés à l’horizon 2017, soit 10% des effectifs de la Sécurité Sociale toutes branches confondues, et 80 000 emplois dans les établissements sanitaires et sociaux publics.

POUR VOUS INSCRIRE AU BUS CLIQUER ICI
DEPART 9h45 CAC St Avold
10H Plateforme chimique de Carling (Parking Local CGT Chimie)

TÉLÉCHARGER LE TRACT ICI
(horaires détaillés à venir)

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire